Blog

20 février 2017

LES MASTER CLASS 21, le programme de référence pour se former à la durabilité des entreprises

Un partenariat CentraleSupelec EXED & Des Enjeux et des Hommes, avec le soutien du C3D, du Comité 21 et de EY.

Questions à Patrick d’Humières, directeur pédagogique des Master Class 21.

1. Quelle est l'origine et l'intention de ce programme de formation inter-entreprises ?

Pour accompagner l’émergence du développement durable dans la société, des pionniers de la formation avaient créé le Collège des Hautes Etudes en Développement Durable afin d’apporter aux décideurs publics et privés une double capacité à comprendre le phénomène et à en tirer des conclusions opérationnelles (de quoi s’agit-il et comment fait-on ?). CentraleSupelec a repris cette formation il y a quelques années en l’adaptant aux besoins des entreprises d’intégrer le durable dans leur projet et leur organisation. En confiant à Patrick d’Humières cette formation, CentraleSupelec a accentué son caractère opérationnel, en la rendant accessible aux cadres d’entreprise (10 sessions de 4 heures en fin de journée étalées sur l’année), à un prix très accessible (3 500€), et en association à des acteurs de place pour que son contenu soit le plus à jour possible et qu’il épouse la progression du sujet.

2. Quel est l'apport principal de ce programme qui fait sa différence sur le marché ?

Les Master Class sont le seul programme qui allie un apport de contenu fondamental, théorique, à jour, sur les composantes de la durabilité, pour en comprendre les sous-jacents et un apport opérationnel, méthodologique, sur les politiques d’entreprise, pour en saisir les solutions concrètes en termes d’organisation, de conception de la production et de relation au marché et à la société. Cette originalité bénéfice de la participation des meilleurs experts, qu’il s’agisse des acteurs historiques du développement durable ou des directeurs de développement durable et RSE parmi les meilleurs, qui viennent expliquer ce qu’ils font, comment et pourquoi. Une autre originalité est la possibilité d’offrir un dialogue critique et poussé entre les participants, porteurs d’expériences diverses et complémentaires, et ces experts et grands acteurs, pour approfondir les évolutions continues du sujet et ses contraintes de mise en œuvre.

 

MasterClass11

3. Quels sont les participants ?

Depuis l’origine, le programme accueille trois types de participants qui ont en commun de vouloir améliorer leur compétence en pilotage opérationnel de la dimension durable de l’économie, qu’ils soient issus d’activités ou de formations très différentes. Il y a des personnes appartenant aux équipes RSE des entreprises, nouvelles ou en phase d’évolution ; il y a des personnes qui sont issues de fonctions techniques, financières ou du management et qui veulent ajouter la compétence durable à leur cursus ; et il y a enfin des personnes en transition qui veulent progresser à travers cette discipline et qui ont besoin d’une mise à jour technique et concrète des incidences de la RSE sur les métiers, de l’éco-conception au reporting, des achats responsables à la finance verte.

4. Quel est le bénéfice principal pour les participants à l'issue de la formation ?

Les participants retirent trois bénéfices essentiels de ces Master Class :

  • Une mise à jour des fondements du phénomène de la durabilité, allant des questions géo-physiques aux politiques publiques de régulation, des problématiques de découplage à l’avènement de l’économie circulaire et de la métrique extra-financière.
  • Une capacité à rentrer dans les raisonnements stratégiques qui inspirent les politiques de durabilité des entreprises, avec au centre de la réflexion la formalisation d’un « business case » ou comment l’entreprise construit son avantage compétitif dans la durabilité, le met en œuvre et le mesure.
  • Une veille d’actualité sur l’évolution des référentiels, des cadres normatifs et publics, sectoriels, nationaux et internationaux, qui donne lieu à des discussions et des échanges, pour comprendre la dynamique du sujet et la croiser avec son expérience métier.

Ce triple bénéfice – les fondamentaux, les cas d’entreprise, le dialogue d’actualité – permet aux participants d’acquérir une maturité sur le sujet, de le dominer et le maitriser pour remettre toutes les composantes au service d’une vision d’entreprise intégrée à la société contemporaine.

A la fin, les participants reçoivent le certificat de CentraleSupelec Exed en développement durable, qui atteste de leurs acquis et du niveau de maîtrise qu’ils ont complété ainsi.

On rajoutera que les anciens de cette formation professionnelle gardent un lien entre eux à travers une communauté de cadres d’entreprise qui continuent d’échanger leurs expériences, en réfléchissant à l’avancement du management responsable. Cette communauté (MR 21) organise chaque année le forum du management responsable qui est le rendez-vous de place sur cet enjeu qui préoccupe toutes les entreprises et tous les cadres, désireux de donner un sens à leur projet.

Cliquez ici pour consulter le programme !

+ d'articles Tous les articles