Références

avec notre partenaire Belle Mine

Atelier créatif break : et si l’impossible était possible ?

Atelier créatif break : et si l’impossible était possible ? Le management du carbone fait partie des priorités des entreprises qui ont initié et déployé des programmes de réduction de leurs émissions. Et si la COP21 leur offrait une opportunité de franchir un nouveau cap et de repousser leurs limites ? Et si elles proposaient à leurs équipes une manière créative et disruptive de travailler ensemble pour créer des solutions qu’elles n’avaient jamais imaginées ? Retour d’expérience d’une mission d'accompagnement menée mi 2015 pour un acteur majeur de l'agro-alimentaire.

CONTEXTE

  • Cette entreprise s’était fixé en 2008 un objectif ambitieux de réduction de 40% de son empreinte carbone avant 2013. L’implication des équipes internes (direction industrielle, marketeurs, R&D, etc.) avait été totale et avait permis d’atteindre les objectifs.
  • Lorsque début 2015 la Direction Générale a relevé l’objectif à moins 50% entre 2008 et 2020, les équipes qui avaient le sentiment d’avoir déjà réalisé des prouesses par le passé se sont retrouvées « dubitatives et démunies » face à ce nouveau défi qui leur semblait difficilement atteignable.

MISSION

La mission qui nous a été confiée consistait à les aider à relever ce nouveau challenge. En associant nos compétences RSE et change management  à celles de notre partenaire « Belle mine » expert en facilitation créative & coaching génératif, nous avons préparé et animé un séminaire « break » d’une journée, invitant les participants à faire un voyage créatif pour créer ensemble ce qu'ils n'avaient jamais imaginé auparavant.

1ère étape de travail : définir les défis créatifs

Un défi créatif est une problématique précise et spécifique énoncée sous forme de question à résoudre et un cadre qui définit le champ des contraintes et des possibles. Nous avons travaillé avec notre client et ses équipes pour traduire l'objectif de réduction de 50% de l'empreinte carbone en 4 défis précis, spécifiques et cadrés.

2ème étape : composer et mobiliser une équipe pluridisciplinaire

La capacité d'une équipe à inventer l'impossible est directement reliée au "pouvoir magique de l'imagination collective" : chacun de nous est beaucoup plus créatif qu'il ne le croit et ensemble nos pouvoirs d'imagination sont décuplés.

Nous avons mobilisé une équipe de 30 personnes pluridisciplinaires associant pour l’interne des personnes de nombreux services de l'entreprise (DD, usines, achats, logistique, R&D, marketing et innovation) et pour l’externe, 8 personnes ressources inspirantes, « recrutées » dans notre réseau selon des profils différents : journalistes, créatifs, designers (pour donner forme aux idées)…

3ème étape : animer l’atelier et faire émerger les idées

Ce voyage créatif s'est déroulé en 3 temps :

  • Une séance d’inclusion collective
  • Une phase de divergence créative (le temps du Rêveur) animée au travers de trois types d'exercices créatifs successifs : un "rêve éveillé" dans un monde sans carbone, la formulation de scénarios fictifs, la découverte d'une multitude d'initiatives inédites émergentes. Plus de 200 idées nouvelles et répondant aux défis créatifs ont été ainsi produites.
  • Une phase de convergence créative (le temps du Réalisateur) : la concrétisation des idées pour leur donner une forme structurée, claire et précise. Ce travail a permis la génération de 10 « idées clés » qui sont dorénavant creusées en groupe de travail.

Résultats

Ce séminaire a eu un double bénéfice :

  • Les équipes mobilisées ont été capables de concevoir et de mettre en forme 10 idées "neuves", et innovantes auxquelles elles n'avaient jamais pensé auparavant et qui vont contribuer à l'objectif de réduction de 50% de l'empreinte carbone.
  • Une dynamique collective et transversale s’est instaurée, mettant fin à une approche en silos par métier, et qui sera généralisée pour la suite du projet.

+ d'études de cas Toutes les études